Vive les pelures !

Vive les pelures !

décembre 2, 2019 0 Par Marine Ulzio

Temps de lecture estimé : 1 '

A l’air du zéro déchet, du recyclage et du mieux vivre, attardons-nous quelques instants sur les pelures !Les pelures de grands nombres d’aliments sont bonnes pour nous, à conditions d’éviter les fruits et légumes couverts de pesticides évidemment.

La peau du kiwi, par exemple, contient trois fois plus d’antioxydants que la pulpe et combat certains microbes. Ce qui est idéale à cette période de l’année.
Pour manger le kiwi et sa peau, vous pouvez soit simplement croquer dedans, mais dans ce cas choisissez un kiwi « gold » qui a 50 % de poils en moins, ou broyez-le dans un smoothie.

Pour l’orange, sa pelure contient une particule qui diminue le cholestérol et réduit de 70 % les effets dévastateurs des UV de la lumière.Vous pouvez, par exemple, ajouter des zestes dans vos salades, vos gratins de chou-fleur ou le saumon cuit.

Si on prend maintenant la peau de la pomme de terre, elle apporte la moitié de vos apports journaliers recommandés en fibres, potassium, fer, zinc et vitamine C.
Pour la manger, il y a la raclette évidemment, mais vous pouvez aussi faire revenir des morceaux non épluchés dans de l’huile d’olive pour faire des frites.

Pour terminer, selon des nutritionnistes taïwanais de l’université Chung Shan de Taichung, la peau de banane regorgeait de lutéine, qui protège les yeux, et de sérotonine, qui booste votre humeur.Vous pouvez dans ce cas la mixer, tout entière, dans un smoothie, mélangée à du lait et du miel.

Bien sûr cette liste est non exhaustive et bon nombre de fruits et légumes peuvent être consommés avec leur peau, il suffit juste de bien choisir et de bien apprêter.