Ta deuxième vie commence que tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano

Ta deuxième vie commence que tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano

7 avril 2020 1 Par Maude Beney

Temps de lecture estimé : 1 '

Je termine à l’instant ce roman ; qui je l’avoue a trainé assez longtemps dans ma bibliothèque. Je ne trouvais jamais la motivation et l’engouement de le commencer. Je l’avais plusieurs fois pris dans les mains, lu le résumé ; mais je l’ai reposé aussitôt. 

En ces moments de confinement, je m’y suis mise sans grande conviction. Quelle ne fut pas ma surprise d’être totalement sous le charme de l’histoire, des personnages. 

C’est un bouquin qui m’a personnellement touchée. J’imagine qu’il peut « parler » à tout le monde. 

Je l’ai pris comme une reconstruction personnelle positive. Il est rempli de messages et d’astuces qui permettent d’avancer et de voir les choses autrement. Généralement, je n’apprécie que très peu les livres sur le développement personnel, souvent remplis de lignes de « blablas » qui ne sont pas mises en valeur par des exemples concrets.

Raphaëlle Giordano a le talent de réunir ces aspects-là sous forme de roman vraiment saisissant. Elle donne l’impression, avec une telle plume, de vouloir rendre les gens meilleurs.

Il regorge de petites citations tellement sympas, qui arrivent à point nommé. Lors de la lecture, il est facile de s’identifier aux personnages. Et la fin, sans vous révéler quoi que ce soit, est tout à fait surprenante.

J’en ressors pleine de motivation et je le recommande à tous, mais plus particulièrement aux personnes moroses, un brin pessimistes ou déprimées. Je ne me décrirais pas comme cela en règle générale, mais je vous assure que ce livre nous révèle les subtilités de la négativité.

D’ici quelques mois, je reviendrai peut-être vers vous afin de partager mon expérience. J’espère pouvoir mettre en pratique les changements que ce roman d’exception m’a inspiré. En souhaitant avoir le courage et la patience, car il en faut, de mettre à profit les astuces données. Rien ne se fait en un jour !

Je conclus par une citation tirée du livre :

« Le changement est une porte qui ne s’ouvre que de l’intérieur. » Tom Peters