Soigner les vivants et parler aux morts, un livre qui ne laisse pas indifférent, paru aux Éditions Favre

Temps de lecture estimé : 3 '

Si vous souffrez de la perte d’un être cher, si la mort vous effraie ou si, plus simplement, vous avez envie de vous plonger dans une lecture passionnante sur la vie et la mort, l’ouvrage de Brigitte Favre est pour vous. Ce livre rassurant et réconfortant offre un nouvel éclairage sur notre rapport à la mort. 

L’auteure est à la fois psychothérapeute et médium. Elle consulte dans ces deux disciplines différentes dans le but d’aider une personne et d’apaiser sa souffrance. La médium communique avec les défunts et transmet des messages réconfortants aux gens qui la consultent. La psychothérapeute incite ses patients à refléter sur leur vie et à trouver des ressources pour guérir. Les nombreux témoignages décrits dans ce livre montrent que les défunts sont aussi une ressource en psychothérapie, une aide sur laquelle nous pouvons compter. Ils nous aident à moins souffrir de la perte, à moins craindre la mort.  

Pour beaucoup d’entre nous, la mort signe la fin d’une relation. Notre chère grand-maman est décédée. Jamais plus nous ne la verrons ou ne sentirons sa présence. C’est une perte douloureuse qu’il faut assimiler et cela n’est pas toujours évident. Alors que dire de la disparition d’un enfant, d’un conjoint, ou d’une meilleure amie ?… Une psychothérapie qui intègre les défunts peut être une alliée de taille dans l’épreuve de la mort. Les paroles d’un-e médium également. Comprendre que la mort n’est pas une fin, mais que nos proches sont toujours là, sur une fréquence vibratoire différente de la nôtre, peut être salvateur. Entendre ce qu’ils ont à dire aussi. 

Psychologue spécialisée en psychothérapie et médium certifiée par l’Union Nationale des Spiritualistes en Angleterre, Brigitte Favre nous instruit sur ses deux professions et sur les liens qui les réunissent. C’est dans cette veine qu’est né Soigner les vivants et parler aux morts. “La psychothérapie a mis du temps pour être reconnue, mais (heureusement) aujourd’hui on n’est plus dans l’idée qu’il faut être fou pour consulter”, constate Brigitte Favre. “La médiumnité, elle, permet de donner des informations sur un défunt qu’on ne connaît absolument pas, à une personne qu’on ne connaît pas non plus”. Cela aide à prendre conscience que la mort n’est pas une fin absolue. 

Cet ouvrage, plein d’espoir sur l’après, est une bouffée d’oxygène. Il démystifie aussi bien la psychothérapie, impressionnante pour certains, que la médiumnité, souvent méconnue. Pour l’auteure, ces professions s’appuient sur la puissance de la pensée et de l’intention. “Mon livre montre qu’il est possible de faire des ponts entre ces deux métiers”, précise-t-elle. Cela ne signifie pas pour autant que l’un remplace l’autre, ou que l’on peut faire l’un à la place de l’autre, mais que psychothérapie et médiumnité ont des outils en commun et que les connaitre peut aider ceux-celles œuvrant dans ces deux professions. 

Facile d’accès, par sa lecture, Soigner les vivants et parler aux morts, propose des témoignages, de véritables cas traités par l’auteure, auxquels on peut s’identifier, ce qui le rend encore plus poignant. Lire pour comprendre, lire pour s’informer, c’est lire de façon intelligente. Brigitte Favre a su rendre les mots attrayants et passionnants… et ouvrir une porte. 

Soigner les vivants et parler aux morts, de Brigitte Favre, aux Editions Favre.

Ecoutez l’interview de Brigitte Favre dans l’émission Grand Angle de biboo radio :

Powered by RedCircle