Sex and the city 2022 est arrivé ! Il s’agit de Uncoupled !

Temps de lecture estimé : 3 '

Créée par Darren Star, à qui l’on doit, entre autre, Beverly Hills, Melrose Place, Emily in Paris et Sex and the City, Uncoupled est portée par Neil Patrick Harris, le Barney de How I Met Your Mother et c’est très bon !

On reconnaît la patte de Darren Star dès les premiers instants. Musique jazzy moderne, les lumières sur la ville et New York. En quelques secondes, j’ai été transporté, j’ai eu l’impression de retrouver une vieille amie. Ces retrouvailles où l’on a l’impression de ne jamais s’être vraiment quitté. Où tout est naturel. On fait la mise à jour des choses à se dire et on poursuit. Comme s’il ne s’était écoulé que 5 minutes entre notre dernière rencontre et maintenant.

Uncoupled nous fait revivre les heures de gloire de Sex and The City. Même décor, New York. Même soirées branchées dans Manhattan, mêmes ambiances, mêmes émotions. En moins hétéro et c’est là qu’est la révolution. C’est ce détail qui fait que la série est totalement d’époque et d’actualité.

Michael Lawson, brillamment interprété par Neil Patrick Harris, un agent immobilier de luxe, organise le cinquantième anniversaire de son petit ami depuis 17 ans, Colin, joué par Tuc Watkins. Le jour J, devant ce qui doit être un petit resto en tête-à-tête, Colin lui annonce qu’il le quitte. C’est du déjà vu, oui. Mais il faut aller au-delà. La série met en lumière la difficulté d’être célibataire à l’aube de la cinquantaine à New York (ou n’importe où ailleurs). Quels sont les enjeux du célibat lorsque l’on intéresse plus personne ?

Neil Patrick Harris, Marcia Gay Harden et Tisha Campbell
Cr. Barbara Nitke/Netflix © 2022

La série de Darren Star et de Jeffrey Richman (Modern Family) se focalise sur la pression sociale des personnes seules, du divorce et du célibat à la cinquantaine. Uncoupled s’attache donc à décrypter de nombreux sujets sociétaux actuels comme les applications de rencontres, le sida, qui reste toujours d’actualité, mais aussi le cancer du sein masculin. Et les relations dans toute la complexité du quotidien. Que faire des amis communs lorsque l’on a vécue une longue relation et qu’elle se termine ? Et la famille ? Doit-on prendre parti ? Comme il s’agit d’une série romantico comique, elle ne prend pas le temps d’explorer en profondeur ces questions. C’est dommage, mais ce n’est pas son rôle non plus.

Loin d’être une révolution, Uncoupled est rafraîchissante et offre aux nostalgique, un revival de Sex and the City plus réussi que And juste like that… Le casting est très bon et joue sur des visages connus du petit écran. Tout d’abord Neil Patrick Harris, Dr. Doogie dans les années 80, puis Barney dans l’emblématique How I Met Your Mother. L’acteur est excellent, touchant, drôle. Il y a aussi Tisha Campbell, la mère dans la sitcom Ma famille d’abord, qui joue le personnage de Suzanne, une mère célibataire. Son fils a 25 ans et tout en lui achetant ses sous-vêtements sur internet, elle cherche désespérement l’amour. Marcia Gay Harden incarne Claire Lewis, la riche cliente new-yorkaise un peu envahissante, quittée par son mari pour une femme plus jeune et qui souffre “est-ce que je referais l’amour un jour ?” est une des question qu’elle se pose entre deux crises de furies.

Uncoupled, c’est une série sympathique et piquante, dont la première saison de 6 épisodes, d’une trentaine de minutes, est à voir sur Netflix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code