Retrouvez de l’énergie !

Temps de lecture estimé : 1 '

C’est la période propice à broyer du noir… on a envie de rien, il fait froid… gris, bof bof… Alors qu’on se rassure, il ne s’agit pas forcement d’une dépression, mais d’un léger ramollissement cérébral… qui se soigne et c’est questionsdeforme.fr qui nous donne des conseils pour que notre cerveau et notre corps retrouve de l’énergie !

Vous pouvez par exemple, vous fixer le défi d’apprendre un «  truc » impossible. Le but, c’est de stimuler les neurones. On se lance dans quelques choses qui nous paraît totalement hors de portée, comme apprendre l’hébreu, le russe, la voile, la guitare. Tout ça va vous stimuler et vous changer de la routine du quotidien et puis, comme vous avez un but, ça motive ! 

Autre façon de se requinquer le cerveau, faire plaisir à une personne par semaine. Faire une surprise, rendre une visite impromptue à une vieille tante, offrir une bricole à une amie que vous voyez tous les jours, envoyer une carte postale de votre propre ville à un proche… sont des petites attentions qui ne vous coûtent presque rien, mais déclenchent de jolies effusions de la part des autres. 

Organiser une fête par mois
Vous n’avez pas d’argent pour inviter dix personnes tous les mois ? Aucune importance. Le principe, c’est d’ouvrir vos portes et de faire la vaisselle et un peu de ménage le lendemain, deux choses gratuites qui ne vous demanderont qu’une heure ou deux de votre temps. Le mode d’emploi ? Chacun apporte sa bouteille et sa surprise à partager. C’est amusant, chacun venant avec ses créations ou son péché mignon. Certes, on peut se retrouver avec dix entrées et aucun dessert, mais quelle importance ? Prévoyez des carafes d’eau, des assiettes en carton et le tour est joué. 
On peut aussi thématiser ses rassemblements : thé autour d’un livre ou film préféré raconté par chacun(e), petit déjeuner, foire aux vêtements. L’important c’est de se réunir sans faire peser de contraintes sur la maîtresse de maison.

Avec ça, vous devriez traverser l’automne de façon plus sereine… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code