L’application Swiss PT pour contrôler le coronavirus

L’application Swiss PT pour contrôler le coronavirus

26 mai 2020 0 Par Biboo Magazine

Temps de lecture estimé : 2 '

Le smartphone est l’appareil que nous avons presque tous en permanence sur nous. L’application Swiss PT mise sur cette donnée pour endiguer la propagation du coronavirus. L’application est gratuite, respecte la vie privée, et son utilisation est volontaire. Si vous avez été en contact avec une personne infectée vous en serez informé et vous pourrez vous faire tester.

L’idée générale est que plus l’application sera utilisée, plus elle contribuera à endiguer le nouveau coronavirus en interrompant les chaînes de contamination. Concrètement, on recherche dans l’entourage du malade les personnes qui ont été en contact étroit avec lui afin de les avertir d’une possible contamination.

La Confédération proposera dès le mois de juin l’application Swiss PT, PT pour proximity tracing, à installer sur un smartphone. Une fois l’installation achevée, l’appareil émet par Bluetooth des identifiants chiffrés. Si un autre smartphone sur lequel la même application est installée se trouve à moins de deux mètres de distance pendant plus de 15 minutes au total au cours d’une même journée, les deux appareils échangent leurs sommes de contrôle. 

Si un utilisateur de l’application Swiss PT est testé positif au coronavirus, le service du médecin cantonal lui envoie un « code COVID ». Cette étape est importante pour éviter les abus : seul ce code permet d’activer la fonction de notification de l’application ; ce n’est qu’ensuite que les autres utilisateurs ayant été en contact étroit avec la personne testée positive sont informés.

Tous les utilisateurs de l’application qui se sont trouvés dans un rayon d’environ deux mètres autour de la personne infectée durant la période où elle était contagieuse, pendant environ 15 minutes ou plus au cours d’une journée, reçoivent un message les informant qu’ils ont potentiellement été contaminés. Ce système de notification est automatique et anonyme. 

L’utilisation de l’application Swiss PT est volontaire. La vie privée est protégée : les sommes de contrôles ne contiennent aucune information sur la personne qui utilise l’application ni sur sa localisation ou son appareil. Aucune donnée personnelle ou relative aux déplacements de l’utilisateur n’est collectée. En outre, les données sur les contacts enregistrés ne sont pas stockées de manière centralisée : elles sont enregistrées sur le smartphone et n’en sortent pas. 

Une fois la crise du coronavirus passée, ce système sera supprimé.