Insatiable, la nouvelle série polémique de Netflix

Écrit par sur 21 août 2018

Netflix est réputée pour ses productions qui sortent des carcans imposés par les grands réseaux et la grande distribution. C’est le cas, notamment, de ses séries hors normes qui ne ressemblent à rien de ce qu’on a l’habitude de voir. Insatiable, sa nouvelle série est tout à fait dans la veine de Appartement 23 ou Unbrakable Kimmy Schmidt, très improbable, pas du tout attendu et déjà très polémique. 

Les polémiques, Netflix les connaît. Thirteen reasons why, la série qui parlait du harcèlement et du suicide en milieu scolaire avait déjà fait pas mal de vagues il y a un an. Avec Insatiable, le géant du streaming en remet un couche en restant dans l’univers des adolescents et en abordant à la fois l’obésité, l’orientation sexuel et les concours de beauté.

Pour faire simple, Insatiable réunit deux destins bien différents. Il y a Patty une adolescente dont le surpoids a fait d’elle un sujet de moquerie dans son lycée. Un soir, alors qu’elle défend sa barre de chocolat (si si) d’un sans abri, elle reçoit un coup violent qui va lui briser la mâchoire. Obligée de se nourrir de produit liquide, Patty va fondre comme neige au soleil et soudainement répondre à tous les standards de beauté que lui impose la société. 
Et puis il y a Bob Armstrong, un avocat dont le hobby est le coaching de jeune fille pour des concours de beauté. Lorsqu’ils se rencontrent, Bob décide de proposer ses services à Patty et d’en faire l’une des reines de beauté du pays. Le décors est planté.

Evidemment, Patty va vouloir se venger de son entourage, qui soudainement s’intéresse à elle et ne la considère plus comme Patty la truie et c’est de là que la polémique est partie. La vengeance n’est pas très orthodoxe et passe très mal pour les biens pensants. Et puis, il faut dire que la série utilise à outrance un humour à la limite du politiquement correct pour ne pas dire complètement outrancier, il faut en être bien conscient en se lançant dans les 12 épisodes d’Insatiable. 

Pour nous servir cet humour corrosif, il fallait un casting de taille et des comédiens qui font la différence. C’est réussit ! Debbie Rayans incarne une Patty Blabell tout en nuance, tantôt adolescente déboussolée et naïve, tantôt revancharde sadique. Quant à Dallas Roberts qui joue Bob, il a plus d’un tour dans son jeu, ce qui le rend très surprenant. Pour ma part, j’ai été concquis par les prestation de Christophe Gorham, vu notamment dans Ugly Betty et Alyssa Milano, Samatha dans Madame est servie, qui nous livrent des prestations à des millions de kilomètres de la lissitude à laquelle ils nous avaient habitués. Bravo ! 
Loin des polémiques, Insatiable est une très bonne série à ne pas prendre top au sérieux. Vous ne devriez pas être déçus !


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



biboo radio

feel the music

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

BON RÉVEIL

06:00 09:00