Il suffirait d’une centaine de dollars pour fausser les résultats d’un sondage sur Twitter

white ipad on red textile

Selon l’organisation Accountable Tech, on peut louer les services de bots pour influencer le résultat d’un sondage sur la plateforme.

En dépensant moins d’une centaine de dollars, il serait possible de faire valoir des dizaines de milliers de votes.

Les sondages sont devenus pour Elon Musk un outil décisionnel en cas de controverse, notamment pour la réintégration de Donald Trump sur le réseau social ou son propre maintien en tant que patron. «Tant que Musk continuera de mettre les décisions majeures de la plate-forme entre les mains de n’importe qui avec quelques dollars et un peu de temps libre, Twitter est dangereux et ouvert à la manipulation par de mauvais acteurs, y compris les gouvernements étrangers», s’est inquiétée Nicole Gill cofondatrice de Accountable Tech, une organisation à but non lucratif. 

L’autorité des sondages est également contestée par certains qui estiment qu’ils ne sont pas représentatifs de la base d’utilisateurs de Twitter.

Récemment, Elon Musk, patron de Twitter, avait insinué que les heures des bots étaient comptées.

Dans les heures qui ont suivi son tweet, la plateforme a bloqué le trafic d’environ 30 opérateurs de téléphonie mobile dans le monde, coupant ainsi l’accès à des centaines de milliers de comptes, principalement dans la région Asie-Pacifique, notamment dans de vastes étendues en Russie, en Indonésie, en Inde et en Malaisie. Les plaintes n’ont pas tardé d’affluer, puisque des utilisateurs légitimes se sont vus refuser l’accès au réseau social et Elon Musk a été contraint de mettre un terme à sa «surprise».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *